AGIR POUR LA FRANCE

Macron a été élu Président par défaut, sur un programme ambigu. Rien n’est réglé. Ce sont les élections législatives des 11et 18 juin qui vont fixer un cap pour la France durant les 5 années qui viennent. Pour une vraie alternance dans la clarté, je porterai, avec Caroline Terrier, les valeurs et les idées de la droite républicaine et du centre à l’Assemblée nationale.

Le projet de la droite et du centre, porté par la « Majorité pour la France » est audacieux, mais réaliste. Je le soutiendrai.

A l’Assemblée nationale, je me battrai pour nos idées :

Justice fiscale et sociale  

  • Halte au matraquage des classes moyennes : pas de hausse de la CSG, pas d’imposition supplémentaire pour les propriétaires occupant leur logement, baisse de 10% de l’impôt sur le revenu pour tous les ménages
  • La solidarité, pas l’assistanat : le travail doit rapporter plus que les allocations.
  • Rétablissement de la défiscalisation des heures supplémentaires
  • Suppression progressive des régimes spéciaux de retraite et alignement des régimes de retraite de la fonction publique sur le régime général
  • Un effort pour les retraités : grâce au recul de l’âge légal de départ à la retraite, augmentation des petites retraites de 300€ par an, et de 10% pour les pensions modestes de réversion

Emploi, croissance

  • Supprimer les freins à l’embauche, notamment pour les agriculteurs, les TPE et les PME (seuils sociaux…)
  • Transformation du CICE en baisse durable des charges
  • Pour les indépendants, suppression du RSI et création d’une caisse de protection spécifique

Immigration

  • Suppression de l’Aide Médicale d’Etat aux clandestins
  •  Mise en place de quotas d’immigration et restriction du regroupement familial
  • Renvoi effectif des clandestins

Agriculture

  • Diminution des charges et des normes, arrêt de toute surtransposition des textes européens
  • Sanctuarisation des crédits européens de la PAC
  • Mise en place d’un compte épargne de précaution contre les risques climatiques et la volatilité des marchés

Famille, Education, jeunesse

  • Protection du droit de l’enfant
  • Relance de la création de places de crèches
  • Rétablissement de l’universalité des allocations familiales et relèvement du plafond du quotient familial
  • Soutien des emplois familiaux et des aidants
  • Priorité à l’apprentissage des fondamentaux : lire, écrire, compter ! Abrogation des réformes Belkacem
  • Exonération totale des charges sociales pour l’embauche d’un jeune en alternance
  • Financement du permis de conduire
  • Accès des jeunes ménages à leur 1er logement (location ou achat) : mécanisme de caution avec une garantie publique

Europe

  • Recentrer l’Europe sur ses missions essentielles renforcées : monnaie, défense, sécurité, migrations, contrôle des frontières extérieures, politique de l’énergie
  • Renégociation de la directive « travailleurs détachés » pour mettre fin au dumping social

Environnement, énergie

  • Part des énergies renouvelables dans le mix énergétique portée à plus de 20% d’ici 2025
  • Aucune fermeture de centrale nucléaire durant le quinquennat
  • Programme national de rénovation des bâtiments anciens les plus énergivores

Institutions, vie publique, laïcité

  • Utilisation plus fréquente du référendum
  • Réduction du nombre de parlementaires et refonte de leur statut
  • Refus du communautarisme et de tout acte ou comportement qui place les lois de la religion au-dessus des lois de la République

Retrouvez le programme détaillé sur : https://www.republicains.fr/projet .

©Charles de la Verpillière Mentions légales