Attaques terroristes

Attaques terroristes

Bruno Le Maire a interpellé le premier Ministre lors de la séance de questions au gouvernement du mercredi 18/11 à l’Assemblée nationale. Tout comme moi, il prône des mesures fortes et demande qu’on traite le mal à sa racine. Voir la vidéo : http://www.brunolemaire.fr/actualites/559-l-union-nationale-n-a-qu-un-seul-prix-l-efficacite.html

Voici ci-dessous le texte de sa question :
Bravo.
Bravo aux policiers du Raid. Bravo aux gendarmes. Bravo aux médecins. Bravo aux pompiers. Bravo aux services de renseignement. Bravo à toutes les forces de sécurité qui assurent notre protection aujourd’hui avec courage, face au terrorisme et face à l’islamisme radical.
Monsieur le Premier ministre, pour lutter contre le terrorisme et l’islamisme radical, il faut des mesures fortes. Vous en avez annoncé un certain nombre. Vous nous trouverez toujours à vos côtés pour décider ces mesures qui renforcent la sécurité des Français.
Monsieur le Premier ministre, l’union nationale n’a qu’un seul prix : l’efficacité des décisions que vous prendrez pour garantir la protection de tous nos compatriotes. A vous de vous assurer que la réforme constitutionnelle annoncée par le Président de la République renforcera réellement la sécurité de nos compatriotes.
Pour lutter contre l’islamisme radical, Monsieur le Premier ministre, il faut traiter le mal à la racine. Où en sommes-nous de la coalition internationale qui doit nous permettre d’éliminer l’Etat islamique en Syrie ? Où en sommes-nous du soutien des Etats européens ? Êtes-vous prêt, Monsieur le Premier ministre, à remettre en cause les relations avec certains Etats du Golfe dont l’ambiguïté aujourd’hui face à l’islamisme n’est plus acceptable ? Nous voulons de la clarté, nous voulons sortir des ambiguïtés.
Lutter contre l’islamisme radical, enfin, Monsieur le Premier ministre, c’est le nommer. C’est dire que nous n’accepterons plus, sur notre sol, la radicalisation, des comportements inacceptables, des atteintes aux femmes, des atteintes à la laïcité, des atteintes à la liberté de parole, des atteintes à tout ce qui fait la République et à tout ce qui fait notre Nation.
Monsieur le Premier ministre, quelles décisions êtes-vous prêt à prendre pour lutter contre la radicalisation de certains sur notre territoire et protéger les valeurs de notre République ?

©Charles de la Verpillière Mentions légales