Bonne nouvelle pour la gauche !

M. EYRAUD, rompant tous ses engagements, a choisi de quitter l’UMP pour être candidat Front National aux élections législatives.

Est-ce une démarche politique ? Non, c’est le règlement de comptes personnel d’un élu qui a échoué à Reyrieux. Depuis 15 ans, il était le suppléant de Michel Voisin, député UMP de la 4ème circonscription. Se trouvant maintenant, dans la 2ème circonscription suite au nouveau découpage électoral, il espérait que je le garderais comme suppléant. Mais j’ai souhaité un renouvellement au profit d’une femme. C’est ainsi que Brigitte Cormorèche, de Mionnay, a accepté de me seconder.

A qui profite le geste de dépit de M. Eyraud ? A la gauche.   Dans cette circonscription de droite, la gauche ne peut gagner qu’en cas de triangulaire. Si 3 candidats sont présents au 2nd tour  (UMP, FN et PS), il suffirait alors au candidat PS d’arriver en tête, même d’une seule voix, pour devenir député.

Ne tombons pas dans ce piège ! Seuls les députés UMP auront la force de frappe suffisante pour s’opposer au programme de la gauche dont nous ne voulons pas. J’appelle tous les électeurs de droite à voter utile en choisissant ma candidature dès le 1er tour.

©Charles de la Verpillière Mentions légales