Centrale Nucléaire du Bugey

Centrale Nucléaire du Bugey

Selon la presse, le parti socialiste et Europe-Ecologie-Les Verts auraient conclu un accord de principe visant à fermer les plus anciennes centrales nucléaires, dont celle du Bugey, en cas de victoire de la gauche aux élections présidentielles. C’est SCANDALEUX et IRRESPONSABLE : une telle décision ne doit pas se prendre à l’aveuglette, dans le cadre d’un marchandage politicien, électoral et idéologique. Sur un sujet aussi grave, les choix doivent obéir à des critères objectifs : techniques, scientifiques et économiques.

C’est pourquoi, François FILLON est venu sur place le 29 aout dernier pour tirer les leçons de l’accident de Fukushima et définir la politique du gouvernement en matière de sûreté nucléaire. Il a notamment indiqué que  toutes les centrales nucléaires françaises feraient l’objet d’un audit de l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire), qui est un organisme indépendant.

L’ASN est donc venue en septembre dernier à Bugey. Elle  a particulièrement testé la capacité de résistance de la centrale  aux tremblements de terre et aux inondations. Son rapport sera remis en décembre.

Je souhaite qu’il démontre que la centrale nucléaire du Bugey est sûre et doit continuer de fonctionner. C’est en effet le pilier économique de notre territoire : 2000 emplois en comptant ceux des entreprises sous-traitantes.

©Charles de la Verpillière Mentions légales