Des calomnies, mais pas de fond

A l’approche de l’élection, mes 2 concurrents, inquiets et nerveux, multiplient les attaques contre moi. J’y réponds en quelques mots :

–         mon prétendu « absentéisme » ? Les organismes de contrôle citoyen indépendants m’ont toujours classé dans le premier quart des députés les plus actifs à l’Assemblée nationale. Qui dit mieux ?

 

–          les emprunts « toxiques » du département ? Pendant toute la durée de mon mandat de président du Conseil général de l’Ain, le taux d’intérêt moyen de nos emprunts n’a jamais dépassé 2.5%.  Qui dit mieux ?

 

–          Le tracé du CFAL ? j’ai pris position « contre », dans une lettre officielle, dès le 20 juillet 2005. Qui dit mieux ? Certainement pas M. Raymond qui, le 21 juillet 2005, a voté « pour » le tracé A au Conseil régional. Quand à M. Eyraud, il a découvert le problème il y a 3 semaines…

 

En vérité, ces polémiques et ces calomnies n’ont aucun intérêt. Elles ne font que détourner un peu plus les Français  de la politique et minent la démocratie.

 

Ce que nos concitoyens attendent, c’est qu’on réponde à leurs inquiétudes pour l’avenir. Ils voient que les premiers pas de M. Hollande et de son gouvernement nous emmènent dans la mauvaise direction. Alors que la crise financière s’aggrave, la gauche affaiblit notre économie en laissant filer les dépenses, ruine le prestige et l’autorité de la France sur la scène internationale, et menace la cohésion de notre société.

 

Dans notre circonscription, je suis le seul candidat en mesure de faire barrage à la gauche. Arrivé en 3ème position  au 1er tour, M. Eyraud ne peut pas gagner au 2ème.

 

Votez utile ! Votez pour Charles de la Verpillière.

©Charles de la Verpillière Mentions légales