“ avec vos élus locaux, je travaille à des solutions concrètes „
portrait

Emploi

 

Charles de la Verpillière en haut du château d'eau de Rancé

Charles de la Verpillière en haut du château d'eau de Rancé

En tant que Vice-président du SIEA  (syndicat intercommunal d’électricité de l’Ain), je suis très impliqué dans le développement de l’internet à très haut-débit, outil indispensable au développement économique. Nous avons construit le projet LiAin, afin que toutes les communes et zones d’activités du département soient desservies par un réseau de fibre optique d’ici à 2020.

J’attache également beaucoup d’importance à la formation, initiale et continue. A mes yeux, elle constitue un enjeu majeur, pour que les emplois créés par les nombreuses entreprises qui choisissent de s’installer ou de se développer chez nous soient occupés en priorité par les habitants de l’Ain.  Au sein d’un groupe que j’anime, les communautés de communes (de la Plaine de l’Ain, de Miribel et du Plateau, de Bugey vallée de l’Ain, du canton de Montluel) travaillent pour améliorer l’adéquation entre les emplois proposés et les compétences présentes sur le territoire.

L’agriculture est une source considérable d’emplois directs et indirects. Il faut préserver le foncier agricole pour les grandes cultures, améliorer l’usage de l’eau, développer les circuits courts (AMAP, points de vente collectifs), soutenir particulièrement l’élevage laitier, encourager les démarches en faveur de la qualité (comme je l’ai fait pour l’AOC des vins du Bugey). Pensons aussi à l’un de nos fleurons : l’élevage des chevaux.