Frappes aériennes en Irak

C’est François Fillon qui était le porte-parole des députés UMP dans le débat sur les frappes aériennes en Irak, dans l’hémicycle  ce mardi.

L’intervention de la France est indispensable pour anéantir le prétendu « état islamique » qui n’est rien d’autre qu’une organisation criminelle qui déstabilise tout le Moyen-Orient et fait peser sur notre pays une terrible menace terroriste (quelques heures après, nous avons appris l’assassinat d’Hervé Gourdel).

François Fillon a toutefois souligné les contradictions du président de la République, qui multiplie les opérations militaires tout en diminuant les moyens budgétaires de nos armées.

©Charles de la Verpillière Mentions légales