Impôts 2019 : gagnants ou perdants ?

Impôts 2019 : gagnants ou perdants ?

Lors de sa campagne, Emmanuel Macron avait promis de redonner du pouvoir d’achat aux français dés le 1er janvier 2018 par une baisse des cotisations salariales financée par une hausse de la CSG.
Aujourd’hui, les baisses de cotisations sociales se font attendre mais l’augmentation de la CSG est elle, bien effective.
Et il en est ainsi pour toutes les mesures prises soi-disant en faveur du pouvoir d’achat des français.

Ces mesures (réforme de la taxe d’habitation, bascule cotisations salariales/CSG, etc.) représentent en principe un gain de 10,6 Md€ en pouvoir d’achat alors qu’en parallèle les mesures prises pour les financer (hausse de la fiscalité énergétique et du tabac, effet sur l’IR du prélèvement à la source, gel des retraites et prestations familiales, hausse des cotisations Argic-Arrco, etc.) représentent 10,9 Md€, soit
une perte de 0.3 Md€.

Rétablissons la vérité : la hausse du pouvoir d’achat des français est une illusion.

©Charles de la Verpillière Mentions légales