KEM ONE

KEM ONE

Hier, j’ai  participé à un déjeuner de travail avec M. Montebourg, ministre du redressement productif, suite à la mise en redressement judiciaire de 5 usines et du siège administratif de Kem One.

 

Etaient également présents le préfet de la Région Rhône-Alpes, le préfet de la Région PACA, ainsi que les députés et les sénateurs concernés par le sujet. Le président de la Région Rhône-Alpes et le président du Grand Lyon étaient représentés.

 

Le ministre nous a fait part de sa volonté de trouver une solution de reprise d’ici à l’été, dans le délai fixé par le tribunal de commerce de Lyon. Il a confié une mission d’évaluation à l’inspection générale des mines.

 

Pour ma part, j’ai insisté sur la particularité du site de Balan qui abrite à la fois des installations de Kem One et des activités qui dépendent toujours d’Arkema.

 

Le ministre a proposé que des réunions de suivi du même type se tiennent tous les 15 jours.

 

©Charles de la Verpillière Mentions légales