La gauche de l’Ain sous influence lyonnaise

La gauche de l’Ain sous influence lyonnaise

Les élus de gauche de l’Ain, à commencer par M. Raymond, doivent tout à MM. Collomb et Queyranne. Ils ne voudront ou ne pourront pas défendre notre indépendance.

Depuis longtemps, le Grand Lyon lorgne sur la Côtière et le Val de Saône. Raymond Barre autrefois, MM. Collomb et Queyranne aujourd’hui, le projet est toujours le même : nous annexer ou, au moins, nous imposer les décisions qui les arrangent.

On le voit déjà avec le tracé A du CFAL voulu par les grands élus lyonnais.

Ce pourrait être demain l’extension de l’aéroport Saint-Exupéry, dont les axes de décollage et d’atterrissage survolent la Côtière.

Le Grand Lyon voudrait aussi mettre la main sur nos entreprises (versement transport) tout en délocalisant chez nous les usines à risques.

Quant à la Dombes, les lyonnais n’y ont jamais rien vu d’autre que leur « poumon vert », pour ne pas parler d’une réserve d’indiens.

Je suis, moi, un député libre, capable de défendre nos intérêts.

©Charles de la Verpillière Mentions légales