Ma réaction  à la démission du général de Villiers

Ma réaction à la démission du général de Villiers

La démission du chef d’état-major des armées est le premier échec important  de M. Macron et révèle ses contradictions. On ne peut pas « en même temps »  promettre la remontée du budget des armées et commencer le quinquennat en supprimant plusieurs centaines de millions d’euros dans le budget 2017.

Cette amputation va retarder l’arrivée des nouveaux équipements et diminuer les temps d’entraînement.

Plus largement, c’est la confiance de nos militaires envers le président de la République, chef des armées, qui est atteinte.

©Charles de la Verpillière Mentions légales