Matraquage fiscal au Conseil général de l’Ain

Matraquage fiscal au Conseil général de l’Ain

Ce lundi, la majorité de gauche du Conseil général a augmenté de 18,42% les droits de mutation, c’est à dire les « frais de notaire » versés par tous les acheteurs de biens immobiliers : le taux de l’impôt va passer immédiatement de 3,8% à 4,5% du prix d’achat. Et tant pis pour les jeunes qui veulent acheter un logement !  A Bourg-en- Bresse, la gauche manie la matraque fiscale aussi bien que le gouvernement à Paris.

©Charles de la Verpillière Mentions légales