Non au droit de vote des étrangers !

Non au droit de vote des étrangers !

Nicolas Sarkozy s’est prononcé hier contre le droit de vote et d’éligibilité des ressortissants de pays non membres de l’Union européenne aux élections municipales, voté par la gauche majoritaire au Sénat. Je partage le point de vue du chef de l’Etat : il ne faut pas risquer de diviser profondément les Français sur un sujet aussi sensible, au moment où, plus que jamais, nous avons besoin de nous rassembler.

De plus, n’oublions pas qu’un étranger élu, dans le cadre d’une élection municipale, deviendrait un « grand électeur » appelé à voter pour l’élection des sénateurs. Sous cet angle, on comprend mieux la volonté du PS de faire voter cette proposition de loi : il cherche à assoir sa nouvelle majorité au Sénat, fraîchement acquise. Encore de la cuisine électorale, comme dans l’accord passé avec les Verts : 24 sièges de député promis aux Verts et 24 réacteurs nucléaires promis à la fermeture…

 

© Nathalie Bosansky – Fotolia.com

©Charles de la Verpillière Mentions légales