Charles de la Verpillière

J’ai bientôt 63 ans. Je suis marié à Hélène et nous avons 3 enfants : Jean (27 ans), Benoît (25 ans) et Matthieu (22 ans).

Elevé à Lagnieu, j’ai été étudiant en droit et sciences politiques à Paris, puis j’ai réussi le concours de l’Ecole Nationale d’Administration. A la sortie de l’ENA, j’ai intégré le Conseil d’Etat.

MON PARCOURS.

Profondément attaché à Lagnieu et à son canton, j’ai voulu y prendre très tôt des responsabilités.

  • En 1988, j’ai été élu pour la 1ère fois conseiller général.
  • En 1995, je suis devenu maire de Lagnieu.
  • En 2004, élu président du conseil général de l’Ain, j’ai choisi de ne pas cumuler les mandats : j’ai laissé mon siège de maire à André Moingeon.
  • En 2007, j’ai été élu eu 1er tour député de la deuxième circonscription de l’Ain.
  • En 2008, j’ai été réélu, également au 1er tour, conseiller général du canton de Lagnieu
  • En juin 2012, j’ai été réélu député de la deuxième circonscription de l’Ain. Je suis membre de la commission de la défense nationale et des forces armées et de la commission des Affaires européennes.

La suppléante

Après des études en communication, Caroline Terrier (51 ans) a travaillé dans les Relations Presse et les Relations Publiques. Elle arrive sur la Côtière en 1993, tout d’abord à Miribel, puis à Saint-Maurice-de-Beynost avant de s’installer en 2001 à Beynost. Mariée et mère de 3 enfants elle se lance dans la politique locale en 2008 en tant que conseillère municipale de Beynost. Elle est élue conseillère départementale (Vice-présidente Culture et Sports) en 2015 puis Maire de Beynost en mai 2016 suite à la démission de Michel Nicod. Femme de Droite depuis toujours, forte de ses valeurs et de ses engagements,  elle milite pour la Côtière face à la Métropole.

©Charles de la Verpillière Mentions légales