Pourquoi je suis contre le mariage homosexuel

Pourquoi je suis contre le mariage homosexuel

Comme je l’avais déjà écrit sur ce blog en janvier dernier, je suis contre le mariage homosexuel.

Il ne s’agit pas de ma part d’une volonté de discrimination à l’égard des homosexuels. Je n’ai pas, en tant que député, à porter un jugement sur la sexualité de mes concitoyens, qui relève de leur vie privée dès lors qu’ils sont majeurs et consentants.

 

Mais, à la différence du PACS, le mariage des homosexuels leur permettrait d’adopter des enfants. Or, le droit de l’enfant prime sur le droit à l’enfant. Chacun sait combien il est difficile d’élever un enfant adopté, notamment à l’adolescence,  lorsqu’il s’interroge sur sa famille biologique. D’où l’importance de lui offrir un cadre de vie le moins perturbant possible pour mettre toutes les chances de son côté. La différenciation sexuelle et la référence au « père » et à la « mère » sont indispensables à l’épanouissement et à l’équilibre d’un enfant.

 

C’est donc au nom de l’intérêt supérieur des enfants que je m’opposerai au projet de loi.

 

Plus généralement, vous pouvez compter sur moi pour défendre avec la plus grande vigueur les valeurs essentielles de la famille. Avec 26 autres députés, dont Xavier Breton, député de l’Ain, je suis l’un des fondateurs de l’entente parlementaire sur la famille. Elle a déjà tenu 2 réunions, les 25 septembre et 2 octobre. Nous allons demander solennellement au gouvernement un référendum  sur ce sujet si controversé et déterminant pour l’avenir de notre société.

 

Photo : Fotolia

 

 

 

©Charles de la Verpillière Mentions légales