Réforme du collège

Réforme du collège

Je vous invite à lire le message particulièrement pertinent que mon collègue Guillaume Larrivé a publié sur Facebook au sujet de la réforme du collège  :

« J’ai lu, ces derniers jours, les projets de programme pour les collégiens de France. C’est effarant.
Vous pensiez, sans doute, que l’Éducation nationale allait apprendre à lire et écrire à vos enfants. Erreur ! « L’acquisition des clés du code » est censée conduire à « comprendre la nécessité de mobiliser des ressources pour s’engager dans des activités langagières en situation de production ou de compréhension ». Car l’élève « est invité à chercher les éléments implicites qui fondent la compréhension des propos oraux ou écrits ». Bien sûr, « l’étude de la langue renforce la posture métalinguistique de l’élève ». Vous n’y avez rien compris ? Moi non plus.
Pour le sport, c’est tout aussi grave. Vos enfants ne vont pas courir, mais ils vont devoir « s’organiser pour construire une continuité spatio-temporelle d’actions ». Ils ne vont pas apprendre à nager, mais ils sont invités à « construire la capacité à traverser l’eau avec le moins de résistance en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête ».
Ce jargon prétentieux et pédant est très inquiétant pour l’avenir des enfants de France…
Le pire, sans doute, est dans le contenu des programmes d’histoire.
Najat Vallaud-Belkacem a prétendu que l’opposition n’avait rien compris.
Mais nous savons lire :
– page 39, il est indiqué que « pour chaque période de l’année, les sujets indiqués en gras dans le tableau seront obligatoirement étudiés, les autres seront traités au choix de l’enseignant » ;
– page 40, il est indiqué, en gras, que les élèves de 5ème doivent apprendre « l’islam : débuts, expansion, sociétés et cultures » ; en revanche, « la société rurale encadrée par l’Eglise », « le monde vers 1500 » et la « pensée humaniste » ne sont pas obligatoires en 5ème, et « les sociétés et cultures au temps des Lumières » ne le sont pas non plus en 4ème.
Vos enfants apprendront obligatoirement qui était Mahomet mais ne sauront rien des abbayes médiévales, de la découverte des Amériques par Christophe Colomb, des châteaux de la Renaissance, de Voltaire et de Rousseau…
C’est une faute contre l’Histoire.
C’est une faute contre l’avenir.
C’est une faute contre la France.
Amis de l’Yonne et d’ailleurs, mobilisons-nous pour faire reculer ce gouvernement dangereux pour les Français !

©Charles de la Verpillière Mentions légales