révision constitutionnelle : présence dans l’hémicycle

révision constitutionnelle : présence dans l’hémicycle

L’examen du projet de loi s’est déroulé sur 4 jours :

  • le vendredi 5 février (matin et après-midi) a été consacré à ce qu’on appelle la « discussion générale » : discours du Premier ministre, puis allocution des députés qui avaient demandé un temps de parole. Présent toute la journée, je suis intervenu à la tribune vers 17h00. Voir ici la vidéo de mon intervention.

 

  • le lundi 8 février (après-midi et soirée), l’Assemblée nationale a examiné l’article 1er sur l’état d’urgence. C’est celui qui pose le moins de problèmes. D’autre part, comme l’Assemblée nationale ne siège généralement pas le lundi, j’avais pris plusieurs engagements dans l’Ain. Je ne suis donc pas remonté à Paris.

 

  • le mardi 9 février (après-midi et soirée), l’Assemblée nationale a examiné l’article 2 sur la déchéance de nationalité. Présent à Paris, j’ai notamment participé au vote qui a permis de rejeter les amendements visant à supprimer cet article (scrutin public N° 1226).

 

  • le mercredi 10 février (après-midi) a eu lieu le vote sur l’ensemble du texte. J’étais présent. J’ai voté pour (scrutin public N° 1237).

 

Le projet ayant été adopté par 317 voix contre 199, il va être transmis au Sénat.

©Charles de la Verpillière Mentions légales