SEGPA

A la séance de questions au gouvernement du 23 juin à l’Assemblée nationale, j’ai posé une question au ministre de l’Education nationale au sujet du devenir des sections d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) qui s’adressent aux élèves en grande difficulté scolaire à la fin de l’école primaire.

©Charles de la Verpillière Mentions légales