Taxe foncière

Taxe foncière

Les conseillers généraux du groupe d’Union Républicaine s’indignent du mauvais traitement infligé aux habitants de l’Ain !

 

Depuis le début du mois de septembre, nos concitoyens ont reçu leurs impôts fonciers et découvrent, quelquefois avec stupeur, le montant de la colonne « Département » qui accuse une hausse de plus de 17% sous l’effet cumulé de l’actualisation des bases et de l’augmentation de 15% de la taxe, votée pour 2012 par la majorité départementale de gauche !

 

 

Depuis 2008, le groupe d’Union Républicaine dénonce la politique de l’exécutif du conseil général.

 

 

Depuis 2008, il s’insurge contre la fuite en avant constatée en matière de dépenses de fonctionnement courant de la collectivité et la raréfaction des projets d’avenir indispensables au mieux vivre des habitants de l’Ain.

 

 

Des excuses ? La gauche en trouve toujours beaucoup : des emprunts toxiques qui n’ont jusqu’à ce jour pas pénalisé la collectivité, heureusement, à l’augmentation des dépenses sociales en passant par l’accroissement de la population, tout est prétexte à expliquer que la hausse de la fiscalité des contribuables est inéluctable !

 

 

Et pourtant…. sans nier les difficultés à surmonter, il serait tout à fait possible de beaucoup mieux maîtriser les dépenses courantes de la collectivité et de programmer les projets indispensables aux territoires, tout ceci, sans s’attaquer au pouvoir d’achat des ménages par une hausse de leur fiscalité et une baisse des aides accordées aux familles.

 

 

Au lieu de cela, depuis 4 ans, c’est une augmentation cumulée de 35,2% de leur fiscalité que les habitants de l’Ain ont du absorber, en pleine période de crise économique ! C’est tout simplement du jamais vu dans notre département. Mais, c’est tellement facile de faire supporter à la population le poids de sa mauvaise gestion ! »

©Charles de la Verpillière Mentions légales