Tracé du CFAL : qui a fait quoi ? Et quand ?

Tracé du CFAL : qui a fait quoi ? Et quand ?

En période électorale, les opposants au tracé A du CFAL poussent comme des champignons après la pluie. Il faut remettre les pendules à l’heure !

1/ le 20 juillet 2005, en qualité de président du Conseil général, j’écrivais au préfet de Région pour dénoncer les graves inconvénients du tracé A « en raison de l’étroitesse du couloir encadré par le fleuve et la Côtière de la Dombes, la grande densité de l’habitat et la présence de nombreuses infrastructures existantes qui contribuent déjà à tronçonner le territoire des communes (notamment Niévroz) et sont génératrices de nuisances importantes ».

 

2/ le 21 juillet 2005, le Conseil régional Rhône-Alpes adoptait un avis favorable au tracé A, proposé par M. Queyranne, président socialiste. Tous les conseillers régionaux verts et socialistes avaient voté pour, à l’exception de M. Protière, qui s’était abstenu.

Parmi les élus favorables au tracé A, il y avait donc M. Michel Raymond, noté présent aux 2 séances du 21 juillet 2005.
Chacun appréciera….

 

© Scanrail – Fotolia.com

 

©Charles de la Verpillière Mentions légales