Je défends nos petits commerces

Avec les députés Les Républicains, j’ai demandé que les commerces « non-essentiels » respectant les mesures sanitaires puissent rester ouverts pendant le confinement. Il en va de leur survie :

  • Ils sont indispensables dans notre vie quotidienne
  • Ils animent nos villes et nos villages
  • Il faut les protéger d’une concurrence déloyale

 

©Charles de la Verpillière Mentions légales