Plaine de l’Ain : l’Éducation nationale pourrait ouvrir des nouvelles formations pour les « métiers en tension »

Les entreprises de la Plaine de l’Ain ont de plus en plus de difficultés à recruter ; C’est très dommage, car il y a de belles opportunités, localement, pour nos jeunes.

Le 11 janvier, j’ai reçu à Lagnieu la rectrice de l’Académie de Lyon, responsable des services de l’Éducation nationale pour toute la région Auvergne – Rhône-Alpes. Elle est bien consciente du problème. Un travail est en cours avec les chefs d’établissement (lycée de la Plaine de l’Ain et lycée prfessionnel Alexandre Bérard à Ambérieu-en-Bugey), et le GRETA, pour développer une offre de formation dans le domaine de la logistique (CAP préparateur de commande ? Bac Pro logistique ?). La réflexion portera aussi sur la promotion des métiers de la maintenance et de l’électrotechnique qui souffrent d’un manque d’attractivité.

J’ai également sensibilisé la Région Auvergne – Rhône-Alpes car c’est elle qui a compétence pour financer les investissements dans les lycées.

©Charles de la Verpillière Mentions légales